Déc 12, 2018

Posté par dans Destin, Travail | 0 Commentaires

Timidité : comment s’affirmer au travail ?

Timidité : comment s’affirmer au travail ?

Vous avez du mal à vous affirmer au travail ? Il est difficile pour vous de faire passer vos idées, et cela freine votre carrière ? Ne pas savoir s’affirmer au travail peut rapidement vous porter préjudice, et l’affirmation de soi sera indispensable pour quiconque aspire à assumer des responsabilités professionnelles. Votre timidité risque ainsi de nuire à votre carrière. Sachez cependant que l’affirmation de soi peut s’apprendre. Découvrez comment s’affirmer au travail, et surmontez les épreuves !

Pourquoi l’affirmation de soi est utile au travail ?

Vous avez occupé votre poste durant quelques années déjà, mais jusqu’à aujourd’hui, vous n’avez pas encore obtenu la promotion que vous voulez tant avoir ? Votre collègue a été promu chef alors qu’il est moins compétent que vous ?

Tout cela est peut-être dû au fait que vous soyez timide au travail. L’affirmation de soi est indispensable pour réussir à percer dans le milieu professionnel :

  • En étant timide au travail, vous aurez des difficultés à imposer vos idées et confier des tâches à vos subordonnés.
  • Même si vous voulez évoluer dans votre travail, vous n’atteindrez pas votre objectif si vous ne vous montrez pas.
  • Bien que vous ayez le diplôme requis pour occuper un poste, si vous ne vous démarquez pas des autres collaborateurs, vous passerez inaperçu.

Dans le domaine du travail, certes les bagages intellectuels comptent beaucoup, mais le charisme, le courage, et l’affirmation de soi sont des atouts non négligeables. Et si vous êtes trop timide, vous ne réussirez pas à convaincre votre chef de vous donner une promotion.

Par ailleurs, en n’ayant pas peur d’aller vers les autres, la vie dans l’entreprise pourra être plus agréable et vous pourrez faciliter la communication. Ainsi, vous ne verrez pas votre travail comme une corvée, mais comme une opportunité de toujours évoluer.

Quelques livres édifiants traitant de comment surmonter sa timidité ci-dessous,

Je suis trop timide : que puis-je faire au travail ?

Dès que quelqu’un vous aborde, vous avez les mains moites et vous avez des sensations désagréables, comme si vous alliez toujours vous évanouir. Il ne vous arrive jamais de faire la conversation avec vos collaborateurs, et même votre « bonjour » est à peine audible tous les matins.

Vous n’arrivez pas à regarder votre patron dans les yeux, et passer quelques minutes avec lui dans l’ascenseur vous semble une éternité. Vous n’argumentez jamais et vous acceptez tout.

C’est clair, votre timidité pourra ruiner votre carrière. Pour vaincre votre timidité, voici les étapes que vous devez absolument suivre :

  • Exposez-vous petit à petit aux autres: vous ne pouvez pas vaincre votre timidité du jour au lendemain, cela se fait progressivement. Commencez par des salutations le matin quand vous arrivez au travail et le soir quand vous allez rentrer chez vous. Puis, prenez part à une conversation. Plus tard, vous réussirez à demander de l’aide à vos collègues ou plus de responsabilités à votre patron.
  • Ne brûlez pas les étapes : le but est que vous augmentiez votre confiance en vous. Chaque jour, fixez-vous un objectif. Apprenez d’abord à refuser, puis à exprimer vos pensées, puis à parler en public, et ainsi de suite.
  • Entrainez-vous : faites des exercices pour dire adieu à votre timidité. Par exemple, au restaurant, passez votre commande. Puis rappelez le serveur et changez votre commande. Entraînez-vous également à aborder des inconnus dans la rue, ne serait-ce que pour demander votre chemin. Augmentez au fur et à mesure la difficulté des exercices.
  • Soyez observateur : si vous admirez la prestance d’un collègue ou son intégration dans la société, n’hésitez pas à vous inspirer de lui. Faute de prendre la parole, soyez attentif à votre entourage professionnel : quels sont les sujets dont vos collègues aiment discuter ? Quels sont les attentions que votre patron apprécie ? Quelles sont les qualités nécessaires pour bien vous faire voir ?
  • Mettez en valeur votre travail : une timidité au travail relève souvent d’un manque de confiance en soi. Vous ne vous sentez peut-être pas légitime dans votre travail, vous vous sentez de trop. Pour contrer cela, la meilleure solution est de vous rendre indispensable. Travaillez bien, et apprenez à vous mettre en valeur. Vous devez vous sentir excellent dans votre travail, de manière à pouvoir en parler avec assurance.

Apprendre à s’affirmer au travail

L’affirmation de soi est LA compétence à posséder si vous voulez réussir et vous épanouir dans votre travail. Il faut que vous sachiez vous affirmer, sans être violent ou désagréable.

Pour améliorer l’affirmation de soi, il existe quelques clefs bien spécifiques :

Connaissez-vous et soyez conscient de votre identité

Certes, vous êtes timide, mais vous possédez d’autres atouts et compétences. Vous êtes donc capable de réussir.

Pour preuve, vous n’êtes pas arrivé à votre poste par hasard ! Pour s’affirmer au travail, il est indispensable d’avoir une vision objective de vous-même :

  • Quelles sont vos qualités au travail ? Mettez-les en exergue, et tâchez de les montrer à vos collègues et supérieurs.
  • Quels sont vos défauts au travail ? Travaillez sur ces derniers, de manière à ce qu’ils ne deviennent plus une gêne.

Prenez aussi le temps d’analyser la cause de votre timidité au travail. L’environnement de travail vous semble-t-il hostile ? La communication au sein de l’entreprise vous paraît-elle suffisante ?

N’hésitez jamais à consulter votre supérieur ou votre responsable des ressources humaines si vous vous sentez bridé dans votre communication.

Ne soyez plus passif au travail

L’affirmation de soi passe également par une démarche active dans votre milieu professionnel. Un collaborateur qui agit et qui prend des initiatives aura plus de chances de se faire connaître :

  • Ne laissez plus quelqu’un d’autre parler à votre place.
  • Ne laissez pas votre collègue voler vos idées.
  • N’acceptez plus de faire le travail de quelqu’un d’autre sans raison évidente.
  • Ayez un lien direct avec vos supérieurs. Quand vous travaillez sur un dossier, faites-le savoir.
  • Une manière productive de se faire connaître est d’identifier des pistes d’amélioration au sein de l’entreprise. Si vous avez découvert une manière d’accroître la productivité ou de diminuer les coûts, demandez un rendez-vous avec votre directeur pour lui parler de vos idées.

Désormais, n’ayez plus peur du jugement des autres, en particulier si certains collègues s’attribuent vos mérites.

Important : l’essentiel est de vous faire connaître pour des éléments positifs. Vous plaindre systématiquement de vos collègues ou de votre travail ne donnera pas une bonne image de vous. Au contraire, proposer des améliorations ou des idées pour vous rendre encore plus utile sera toujours apprécié.

Apprenez à dire non

La timidité au travail peut vous amener à ne jamais oser dire « non », que ce soit à vos supérieurs ou à vos collègues.

Or, toujours dire oui et refouler vos émotions ne donnera jamais rien de bon :

  • N’hésitez pas à contredire un collègue ou un supérieur s’il réclame quelque chose d’injuste. Pour éviter les conflits et les crises d’ego, préférez demander des rendez-vous en tête à tête plutôt que de dire « non » devant toute l’équipe. Cela vous aidera à régler plus simplement les conflits au travail.
  • Si vous travaillez sur de trop nombreux dossiers, n’hésitez pas à l’indiquer. Demandez à vos supérieurs un ordre d’importance dans vos missions, en listant ces dernières pour bien leur montrer la somme de travail que vous abattez. C’est aussi le moment de leur dire si vous travaillez sur des missions censées être déléguées à vos collègues.
  • Si une décision vous semble peu productive, ou si vous avez des idées d’optimisation du fonctionnement de l’entreprise, faites-le savoir. En prouvant par A + B que votre idée pourrait faire gagner de l’argent à l’entreprise, votre directeur aura du mal à vous contredire !

Ne vous comparez pas aux autres

Il est enfin important de ne pas vous comparer aux autres. Chaque salarié a des défauts et des qualités.

Certes, vos collègues sont peut-être plus à l’aise à l’oral ou plus sociables, mais cela ne fait pas de vous quelqu’un d’inutile. Au contraire, identifiez vos forces et faites-les connaître.

Vous verrez que petit à petit, vous aurez plus confiance en vous et serez plus heureux au travail.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *