Juil 11, 2019

Posté par dans Divinations, Vaudou | 0 Commentaires

Les secrets du vaudou

Les secrets du vaudou

Magie, sort, charme, sorcellerie, tous ces mots sont bordés d’un effluve de mystère, de peur, mais aussi d’attrait. Toutefois, pour cerner ce concept, il faut connaître les bases de la magie haïtienne et du vaudou. Ce guide vous informe donc des techniques et rituels existants et vous pouvez vous inspirer d’un livre de vaudou haïtien pour approfondir vos connaissances.

Qu’est-ce que le vaudou ?

Pour mieux cerner les secrets du vaudou, il est essentiel de savoir ce qu’est réellement le vaudou. Il s’agit d’un culte que les esclaves venus d’Afrique ont amené aux Caraïbes durant le XVe siècle. Même jusqu’à ce jour, ces croyances et traditions n’ont pas perdu leur vivacité, surtout à Haïti où se trouvent des temples dans les quartiers de Port-au-Prince. Parmi les pratiques les plus connues se trouve le vaudou haïtien, une notion appuyée du christianisme où certains esprits se réfèrent aux saints catholiques.

Les rituels vaudous ont recours à différents types de magie. Nous les connaissons sous le nom de magie noire, magie rouge ou magie blanche. Nous avons souvent tendance à diaboliser ces pratiques. Or, ces rites ont avant tout pour objectif de mettre leurs adeptes à l’abri de toute forme de sorcellerie. De ce fait, chaque rituel a un but précis, par exemple :

  • La séduction,
  • La richesse,
  • La vengeance,
  • La santé,
  • La protection, etc.

Les différents types de magie

La pratique du vaudou varie d’un endroit à l’autre. Mais pour ce qui est du vaudou haïtien, il se divise en trois sous-catégories : la magie noire, la magie blanche et la magie rouge.

La magie noire, c’est quoi ?

La magie noire est la plus dangereuse de toutes les magies. En effet, il s’agit d’une forme de magie cérémonielle qui invoque les démons et les esprits. Celle-ci a pour objectif de nuire à quelqu’un, de toutes les manières possibles, comme :

  • Le blesser intérieurement ou extérieurement,
  • S’emparer de ses biens,
  • Détruire sa vie sociale,
  • Nuire aux personnes qui lui sont proches.

En bref, la magie noire s’utilise pour faire des actions maléfiques, que cela soit pour se venger, jeter un sort ou maudire quelqu’un. Cette magie est rarement utilisée, car elle demande une certaine expertise. En effet, les sorts peuvent se retourner contre le pratiquant s’ils sont mal faits.

La magie blanche : qu’est-ce que c’est ?

Contrairement à la magie noire, la magie blanche est employée pour arriver à des fins positives, soit pour prévenir, purifier ou protéger. Il s’agit d’une forme de magie naturelle, car elle fait appel aux forces de la nature. Elle vise, en effet, à agir sur la volonté d’autrui, à changer son destin, c’est-à-dire modifier l’ordre naturel des choses. Le tout pratiqué uniquement avec de bonnes intentions.

La magie rouge : de quoi s’agit-il ?

Comme la magie blanche, la magie rouge est destinée à de bonnes fins, mais elle concerne plus spécifiquement le côté affectif de l’être humain. Par exemple, la séduction, l’amitié ou la sexualité. La magie rouge concerne donc tous les rituels d’amour.

Ce qu’il faut savoir sur les temples vaudous    

Il s’agit d’un lieu sacré que seuls les adeptes peuvent franchir. En général, ils sont bâtis sur de grands terrains murés par des fresques à l’image de différentes divinités. Souvent plus sombres, ce sont des édifices sacrés où les futurs adaptes sont formés. C’est en quelque sorte la résidence des chefs vaudous. Il s’agit aussi des lieux où se déroulent certaines cérémonies. En général, ces temples sont vieux, mais restent néanmoins sacrés, car ils abritent des divinités. D’après ce qu’on dit, un temple vaudou recèlerait une seule divinité. En revanche, un couvent en abrite beaucoup.

Par ailleurs, en tant que lieu sacré, il y a des règles à respecter. Dans ces temples, personne ne peut y entrer sans avoir fait préalablement une offrande à la divinité représentée. À défaut, l’individu en question risque des représailles, comme se retrouver aveugle par exemple.

La pratique du vaudou n’est pas à prendre à la légère. Cela demande des techniques spécifiques, mais surtout de la croyance.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *