Jan 2, 2020

Posté par dans Autres objets ésotériques, Outils ésotériques, Travail | 0 Commentaires

La main de fatma

La main de fatma

Vous avez sûrement déjà vu ce symbole autour d’un cou d’une jeune fille, accroché sur le rétroviseur d’une voiture ou ornant la porte d’entrée d’une maison. Il est question ici de la main de Fatma, un des symboles les plus utilisés au monde. Savez-vous ce qu’est la main de Fatma ? D’où vient-elle et que signifie-t-elle ?

Qu’est-ce que la main de Fatma ?

La main de Fatma ou main de Fatima provient de plusieurs origines. Mais qu’est-ce qu’elle représente vraiment ? Quelle est son histoire ?

La main de Fatma : définition

La main de Fatma fait partie des symboles les plus utilisés dans le monde, surtout en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Elle est appelée sous différents noms :

  • Main de Fatma,
  • Main de Fatima,
  • Khomsa,
  • Khamsa,
  • Hamsa,
  • Main de Myriam,
  • Main de Marie.

Il s’agit d’une amulette dont le rôle est de protéger son porteur du mauvais œil. La main de Fatma est présentée le plus souvent sous la forme d’une main à deux pouces. Mais on la retrouve aussi rarement sous la forme d’une main ordinaire. Un œil est dessiné dans la paume de la main de Fatma, et les doigts de cette main sont collés les uns contre les autres.

D’où vient la main de Fatma ?

Comme elle est très utilisée par les musulmans, on a tendance à croire que ce symbole provient de l’islam. Pourtant, selon l’histoire et les preuves archéologiques, l’utilisation de cette amulette remonte bien avant l’apparition des croyances monothéistes. En effet, la main de Fatma aurait un rapport avec Tanit, une grande déesse de Carthage en Phénicie. À cette époque, les porteurs utilisaient déjà l’amulette pour se protéger du mauvais œil.

Devenant de plus en plus populaire, l’utilisation de la main de Fatma a atteint la culture juive séfarade. Pour les Juifs, il s’agit aussi d’un symbole de protection.

Usage de la main de Fatma

Ce sont surtout les femmes qui portent comme bijou la main de Fatima. Toutefois, rien n’interdit les hommes de s’en servir. Les personnes qui utilisent la Hamsa s’en servent en tant que talisman de protection. Selon certaines croyances, elle protège les femmes, les nouveau-nés et les mères.

Par ailleurs, plusieurs personnes, dont des musulmans, dessinent également la main de Fatma aux portes de leurs maisons. Cela éloigne de la maison la malchance, la jalousie et les mauvais esprits.

L’aspect islamique de la main de Fatma

Chez les musulmans, le nom de ce symbole est la main de Fatima. Ce nom vient de celui de la fille du prophète Muhamad, Fatima Zahra. Dans la religion islamique, la main de Fatima est associée aux cinq piliers de l’islam, aux cinq sens et aux cinq prières de la journée. Les musulmans les plus conservateurs, surtout les sunnites, ne voient pas en la Hamsa un symbole religieux. C’est même pour eux un signe d’idolâtrie. Toutefois, son utilisation reste une pratique populaire chez les musulmans chiites.

Les noms des cinq figures respectées dans le monde musulman sont souvent inscrits sur le Khamsa. Il s’agit de :

  • Mahomet,
  • Ali,
  • Fatima,
  • Hassan,
  • Hussein.

Parfois aussi, la main de Fatima comporte des versets du Coran.

L’aspect judaïque de la main de Fatma

Chez les Juifs, la main de Fatma est nommée la main de Myriam. Il s’agit de la sœur d’Aaron et de Moïse. Selon les croyances, l’origine de la Khamsa provient de l’histoire des Dix plaies d’Égypte. Dans cette légende, Moïse ordonne à ses disciples qu’ils peignent par leurs mains la porte de leurs maisons avec du sang de mouton. Des images de poissons, symboles de chance, ornent certaines Hamsa. Parfois aussi, des prières juives y sont inscrites.

Aujourd’hui, comme les outils ésotériques, la main de Fatma est utilisée par tout le monde, qu’importe la religion et les croyances.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *