Juil 2, 2020

Posté par dans Esprits, Ancêtres, Au delà... | 0 Commentaires

Parler avec les morts

Parler avec les morts

Beaucoup se demandent s’il est vraiment possible de parler avec les morts. Des hommes et des femmes le prétendent et en font leur métier. Il s’agit ici des médiums. Si d’autres le font pour arnaquer les gens, un certain nombre d’entre eux ne sont pas du tout des charlatans. Mais attention, communiquer avec les morts peut s’avérer dangereux s’il n’est pas pratiqué correctement. Le point.

L’intérêt de communiquer avec les morts

L’envie d’entrer en contact avec les esprits surgit le plus souvent suite à la mort d’un proche. Quand le deuil devient difficile à maîtriser, beaucoup cherchent à tout prix à communiquer avec le défunt. Souvent, les phénomènes paranormaux suscitent l’envie d’entrer en relation avec l’esprit qui semble hanter les environs.

En général, assister à une séance de spiritisme est une expérience qui éveille la curiosité. Une sorte de rite de passage que l’on met sur sa liste de choses à faire avant de mourir. D’ailleurs, certaines personnes s’amusent même à invoquer les esprits. Ce qui risque d’être dangereux si vous ne connaissez pas les règles du spiritisme.

Faire appel à un médium pour entrer en contact avec un défunt peut apporter une sorte de réconfort au consultant. En effet, c’est un moyen comme un autre de savoir si l’esprit de nos proches morts est en paix ou non. Le médium entre en contact avec ces derniers et, par son intermédiaire, les défunts communiqueraient des choses seulement connues d’eux-mêmes, notamment des événements très intimes.

Pour apprendre vous-même à communiquer avec vos proches disparus, nous vous proposons la sélection de livres ci-dessous,

Comment faire pour entrer en contact avec les morts ?

Il existe plus d’une manière de communiquer avec les morts. Chaque médium a sa propre méthode pour franchir la voile entre le monde des vivants et le monde des morts.

Contacter les esprits par l’intermédiaire des médiums

Communiquer avec un proche disparu, discuter et échanger dans une véritable conversation, n’est pas à la portée de tout le monde. Fort heureusement, les voyants peuvent vous assister dans cette étape en faisant office de canal. Il s’agit d’une sorte d’intermédiaire entre l’univers des esprits et des vivants. Ils peuvent également apporter des clefs de compréhension et transmettre des messages de la part du défunt.

Communiquer avec les esprits avec une planche Ouija et un verre

La planche Ouija est un outil de spiritisme très utilisé par les médiums pour entrer en contact avec les morts. Elle consiste à poser des questions et l’esprit communique sa réponse à travers la planche. Cette dernière présente toutes les lettres de l’alphabet et certains mots comme « oui », « non », « merci », « au revoir ».

Parler avec les morts devant un miroir

Le miroir est un moyen intéressant pour discuter avec les morts, notamment si vous voulez élever votre niveau de vie spirituelle. C’est aussi difficile que de parler avec les morts sans accessoires. Cet objet est surtout utilisé pour assurer la connexion avec le monde des esprits ou pour capter les vibrations qu’ils peuvent émettre. Pour cette méthode, il faut suivre un processus à plusieurs phases. Mais avant tout, vous devez faire le vide dans votre esprit et vous concentrer.

Conseils et astuces pour parler avec les morts

Dans ce genre de pratique, il est conseillé d’être à l’écoute des signes que l’esprit envoie. La plupart des médiums affirment que le fait de parler avec les morts est tout à fait possible et n’est pas seulement réservé aux professionnels. Il appartient à chacun de s’exercer et d’élever son degré de spiritualité pour y arriver. À cet effet, il faut faire preuve d’attention et de comprendre les signes que les esprits sont amenés à vous transmettre.

Cette expérience indéterminable est connue sous le nom de VSCD ou « vécu subjectif de contact avec un défunt » ou encore CAD qui signifie « communication avec les défunts ». Ces expériences sont nombreuses, les défunts pourraient vous envoyer des signes symboliques, sensitifs, visuels, tactiles ou même olfactifs.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *