Août 25, 2018

Posté par dans Druidisme, Spiritualité | 0 Commentaires

Par quel chemin passer pour être druide en Bretagne ?

Par quel chemin passer pour être druide en Bretagne ?

Être druide en Bretagne, comme c’est le cas partout dans le monde, ce n’est pas détenir un simple titre. C’est en effet le résultat d’un long cheminement, d’apprentissages et d’une accumulation étonnante de savoirs. Ainsi, ne peut devenir druide qui veut ! Même si chaque personne a la possibilité de développer sa conscience, peu de personnes ont la vocation nécessaire pour devenir druides. Vous entendez l’appel du druidisme ? Dans ce cas, il est intéressant de vous demander comment devenir druide en Bretagne et en France.

L’Histoire du druidisme

Le druidisme fascine de plus en plus de monde, surtout en Europe et aux États-Unis. Mais quiconque cherche à devenir druide à intérêt à bien connaître ce mouvement unique, et proche de la nature.

Petit rappel sur ce qu’est le druidisme en France et dans le monde

Origine du druidisme

Selon l’hypothèse des spécialistes dans ce domaine, le druidisme est né vers 1500 avant JC, et beaucoup croient que le berceau de sa doctrine serait la Bretagne. Son apparition fut le résultat de la rencontre entre les pratiques et religions des populations indo-européennes.

Mais au fur et à mesure que l’Empire romain gagnait du terrain et que le christianisme se développait, le druidisme a disparu peu à peu, sauf dans certaines régions comme en Bretagne, en Irlande et Cornouailles.

Ce n’est qu’à partir du milieu du XVIIe siècle, surtout au début du XVIIIe siècle, que le druidisme a vraiment refait surface.

Ainsi, presque toutes les obédiences européennes qui existent de nos jours descendent de The Druid Order (l’Ordre des Druides) qui a été créé à en XVIIIe siècle et est le premier rassemblement identifié de néodruidisme.

La place du Druide dans le passé

Chez les Celtes Antiques, le druide était dans sa société un personnage omniscient et puissant. Il savait tout et était marqué par la sagesse. Le druide était celui qui servait d’intermédiaire entre les hommes et les dieux.

Pour tout cela, il était respecté par tout le monde dans sa communauté, même par le roi.

Le druide assurait plusieurs fonctions à la fois. Ainsi, il était :

  • Ministre du Culte,
  • Juriste,
  • Historien,
  • Médecin,
  • Philosophe,
  • Conseiller du roi,
  • Chamane,
  • Devin…

Il était également responsable de la transmission du savoir, ce pour quoi le druide était une personne éminente, et très importante, dans sa communauté.

Le druide aujourd’hui

Loin de l’image de Panoramix (célèbre druide de la bande dessinée Astérix), qui était toujours vêtu d’une robe blanche, le druide vit aujourd’hui comme tous les hommes de sa société hormis qu’il est toujours à la quête du savoir et des connaissances.

Il est humble, il est en harmonie avec la nature. Les personnes qui savent qu’il est druide viennent le voir pour le consulter et lui demander des conseils. Mais en aucun cas, il ne tire aucun profit matériel du druidisme.

Mais comment devenir druide ?

Devenir druide en Bretagne

Dans le druidisme, l’école ne ressemble pas aux autres institutions pour devenir médecin, pilote, avocat…

Le cheminement est long et l’apprentissage se fait oralement et par la pratique, même si des enseignements écrits sont parfois dispensés. À l’issue de l’apprentissage, qui peut durer plusieurs années, il n’y a pas de diplôme.

Au minimum, il faut sept ans pour devenir druide, mais le cheminement dure toute la vie. Il n’y a pas de dogme dans le druidisme, mais, quelle que soit la clairière où il appartient, le druidisant apprend les rudiments des mathématiques, de l’astrologie, de la philosophie, les rites et symboles du druidisme… Il apprend aussi à être une partie de la nature.

L’intérêt de devenir druide en Bretagne est qu’il existe là bas une solide communauté, et donc de nombreuses sources d’apprentissage pour le druidisant qui cherche à s’investir dans la religion druidique.

Avant de devenir druide, l’apprenti passe par différents grades :

  • Mabinog,
  • Barde,
  • Ovate,
  • Druide.

Pour certaines clairières, Barde et Mabinog ne constituent pas des grades, mais des spécialités.

Le druidisme en France

Les dissidences druidiques françaises viennent pour la plupart des groupes bretons, ce pourquoi devenir druide en Bretagne est un passage quasi obligatoire, et que tout druidisant passera au régulièrement par cette région pour mieux comprendre la religion druidique.

Toutes les associations et clairières sérieuses ont pour but de promouvoir les traditions du druidisme ancien et de les transmettre aux druidisants. Que vous soyez breton ou non, vous devriez donc trouver bon accueil auprès des communautés druidiques.

On notera par ailleurs que les associations françaises gardent des relations amicales avec celles de la Grande-Bretagne. Sachez qu’il n’y a pas de religion dans le druidisme et que les cours sont ouverts toutes les fois.

Ainsi toutes les personnes qui veulent trouver leur voie et celle de la sagesse, aider leur prochain et retrouver l’harmonie avec la nature peuvent suivre ce cheminement.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *